Les crises hémorroïdaires sont dues à une dilatation anormale des hémorroïdes (veines présentes au niveau de l’anus). Il s’agit d’une affection qui touche une grande partie de la population mondiale (sans distinction de sexe et d’âges). Il n’est donc pas rare de découvrir une grande diversité de remèdes et de traitements destinés à lutter contre ces maux et il est donc tout à fait utile de s’interroger sur la qualité de ces produits et leur efficacité. Pour vous permettre d’avoir une meilleure compréhension du mal, nous avons donc entrepris de rédiger le présent article. Nous vous proposons de découvrir les différents types de crises hémorroïdaires, leurs conséquences et les solutions les plus efficaces selon nous.

Les différentes formes de crises hémorroïdaires

Il existe deux formes de crises hémorroïdaires. Il s’agit :
• Des crises hémorroïdaires externes (causées par une trop grande pression sur les hémorroïdes externes, elles sont caractérisées par l’apparition d’une enflure souvent au moment d’aller à la selle. Elles peuvent être très douloureuses.)
• Des crises hémorroïdaires internes (elles sont caractérisées par l’apparition de traces de sangs dans les selles. Le sujet souffrant de ce type de crise est parfois soumis à des crises de démangeaisons et bien d’autres malaises).
Elles sont généralement dues à une mauvaise alimentation (pauvre en fibres et avec un excédent d’épices), une trop forte pression sur les parois rectales et anales, l’obésité, l’alcoolisme et bien d’autres encore. Il est donc important de bien prendre soin de son hygiène alimentaire pour rester à l’abri de ce mal qui peut nous atteindre, quel que soit notre âge.

Quelles sont les conséquences d’une crise d’hémorroïdes

Une crise non traitée à temps peut conduire à de graves complications. Vous pouvez par exemple être sujet à une thrombose (formation d’un caillot de sang au niveau de l’hémorroïde) ou une tuméfaction. À ce stade, la douleur devient presque insupportable. Évitez donc de négliger les signes. À la moindre alerte, allez consulter votre médecin traitant qui se chargera de vous prescrire le traitement le mieux adapté. Les hémorroïdes externes ou internes n’ont cependant pas d’impact majeur sur la sexualité comme beaucoup le pensent (elles participent cependant à la baisse de la libido).

comment soigner les hémorroïdes

Plusieurs solutions sont proposées pour le traitement des crises d’hémorroïdes vous pouvez par exemple opter pour les crèmes hémorroïdes (faites à base de corticoïdes et de cortisones qui diminue les inflammations.). Pour des cas très avancés, la solution la plus recommandée est celle de la chirurgie ou de l’endoscopie. Une constance dans la pratique des activités sportives vous met aussi à l’abri de ces crises.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.